logo-arterritoire

Anne-Lise DEHEE


Plasticienne - vit et travaille dans l'Yonne

Lieu : le jardin "Intérieur à Ciel Ouvert" à Athis

Anne-Lise Dehée se définit ainsi, femme, artiste, travailleuse sociale et activiste,un socle avec des valeurs humaines sur lequel sa démarche d’artiste et sa vie se construisent. Au cours de ces deux années de résidence, la relation à l’autre et au monde qui nous entoure a guidé sa réflexion artistique. Elle nous propose deux œuvres en point d’orgue à son parcours sur notre territoire autour de son projet sur les abeilles sauvages

Les abeilles pratiquent plusieurs types de danse permettant d’indiquer à la colonie la distance de la source de pollen et de nectar. L’artiste inscrit ici la ronde, trait rouge et lumineux qui trouve refuge au cœur du vert complémentaire de la haie. De jour comme de nuit, les abeilles se font sentinelles, lavigilance des lanternes de «La ronde de nuit » de Rembrandt n’est pas loin, la farandole humaine de « La danse » de Matisse s’incarne au petit jour dans le vrombissement des abeilles du jardin.

Le champ du monde«Celui qui cueille une fleur dérange une étoile.» F. Thompson. Les dessins de pollens, inspirés de photographies prises au microscopeà balayage, viennent enchanter ce fragment de paysage, tel un Rondo - Rocs de granit à la lisière d’un bois - traces du massif armoricain appartenant à ce territoire. Depuis des siècles, la représentation artistique des sujets botaniques se pratique, faire l’inventaire du monde. L’artiste rend ici hommage au grain de pollen, clé de voûte de la vie des plantes l La fixité en arrière plan du paysage noir et blanc confère aux pollens, mouvement et légèreté, le graphisme en couleur renvoie presque à un autre Chant du monde, celui de Jean Lurçat*, une ode à la vie contre toutes les menaces.

*Jean Lurçat, peintre français, céramiste et créateur du Chant du monde, tapisserie - Angers

 

 

photo